Lancement de l'AMI TES-NA Transition Environnementale en Santé en Nouvelle-Aquitaine

AMI TES-NA – Transition Environnementale en Santé en Nouvelle-Aquitaine

Le « shift project » a mis en évidence que le secteur de la santé contribue à hauteur de 8% aux émissions de gaz à effet de serre en France. 20% de ces émissions sont dues à la production et l’utilisation de dispositifs médicaux.
Il est donc nécessaire que les entreprises réduisent l’impact environnemental de leurs produits et services utilisés dans le système de santé.
Dans ce contexte, le programme LOOP Santé porté par l’Agence de Développement et d’Innovation Nouvelle-Aquitaine (ADI N-A) accompagne depuis 2021, les entreprises dans leur transition environnementale de leur produit de santé.
Au travers de cet AMI, la Région Nouvelle-Aquitaine, s’appuyant sur sa nouvelle feuille de route santé régionale et son Plan Zéro Pollution Plastique, et l’ADEME se positionnent avec de fortes ambitions pour accompagner les industriels en lien avec le secteur de la santé vers une transition durable.

L’AMI TES-NA vous donne l’opportunité d’être accompagné pour :

  • Eco-concevoir vos produits et services en santé
  • Tester vos produits ou services éco-conçus en établissement de santé.

En postulant à cet AMI, il vous sera possible de bénéficier d’aides financières du Conseil régional ou de l’ADEME selon les conditions d’éligibilité.
L’accompagnement de votre projet d’éco-conception qui pourrait vous être proposé se fera dans le cadre de la feuille de route régionale sur l’éco-conception “BECOME” portée conjointement par la Région et l’ADEME.

En savoir plus→


Appel à Projet - Fonds Economie Circulaire - ORMAT

AAP ORMAT – Objectif Recyclage Matières

L’ADEME finance les projets visant l’amélioration ou le développement industriel du recyclage, portés par les préparateurs ou incorporateurs de matières premières de recyclage (MPR) pour valoriser au maximum les ressources et matières issues des déchets.

Après le succès d’ORMAT 2023, l’ADEME poursuit le financement des projets visant l’amélioration ou le développement industriel du recyclage, portés par les préparateurs de déchets, les producteurs ou les incorporateurs de matières premières de recyclage (MPR). L’objectif est de valoriser au maximum les ressources et matières issues des déchets, anticiper les évolutions réglementaires, vers une industrie française .lus circulaire, plus sobre, moins carbonée

Cet AAP s’articule en :
6 thématiques « matériaux » principales

▶️ Plastiques, dont composites et élastomères
▶️ Textiles
▶️ Métaux (dont métaux de batteries)
▶️ Bois
▶️ Papiers et cartons
▶️ Verre et matériaux minéraux

2 axes en termes de types de projets :

→ AXE 1 : Diagnostics, études, tests de performance et expérimentations

→ AXE 2 : Investissements sur l’outil productif (création, augmentation de capacité, amélioration de qualité)

Parmi les opérations éligibles : préparation / sur tri, production de matière première recyclée (MPR) à partir de déchets, incorporation de MPR dans la production de produits manufacturés ou de matériaux (recyclage primaire), contrôle qualité.
Les opérations de reconditionnement et de remanufacture de batteries et de composants sont éligibles au titre du recyclage des métaux. 

📅 3 relèves des dossiers déposés :

  • 04/03/2024 à 12h00
  • 03/06/2024 à 12h00
  • 09/09/2024 à 12h00

Financements possibles (augmentation des taux par rapport à l’appel 2023) :
Jusqu’à 80% pour les études et expérimentations
Jusqu’à 60% pour les investissements

N’ATTENDEZ PAS POUR CANDIDATER !

En savoir plus→


Lancement de la revue Ebullitions

👉 Le lancement officiel du numéro 0 de la revue Ebullitions, le cahier illustré de recherches, a eu lieu le 28/11/2023 à Pau. 

🎯L’objectif ? Promouvoir une recherche rigoureuse, accessible et ouverte à tous

La revue scientifique Ébullition aborde les thématiques de recherches en vulgarisant les travaux des chercheurs pour les rendre accessibles au plus grand nombre. A l’occasion du lancement, mardi 28 novembre, une exposition a été installée à la Bibliothèque Universitaire de Pau pour une durée de trois jours. Elle sera amenée à se déplacer sur les différents campus de l’UPPA, ou chez d’éventuels partenaires (librairies, médiathèque, cafés…).

La revue est issue d’un dialogue entre les chercheurs et les auteurs (dessinateurs, illustrateurs, photographes), et propose un contenu unique et avec de nombreuses illustrations. Elle s’adresse à un large public, de l’enfant à l’adulte.

D’une fréquence semestrielle, elle est proposée en version papier payante mais les différents dossiers seront également disponibles en open access 🧑‍💻.

Retrouvez l’article complet sur le site de l’UPPA : Retour en images : vernissage et dédicaces du #0 – Recherche – Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) (univ-pau.fr)


Appel à Projet - Innovation dans les modèles d'autoconsommation hybride à usages professionnels

L’appel à projet 2024 « Innovation dans les modèles d’autoconsommation hybride à usages professionnels » est ouvert aux candidatures en Nouvelle Aquitaine !

🎯 En quoi cela consiste-t-il ?

👉 La Région Nouvelle Aquitaine propose aux associations, entreprises, collectivités territoriales, de participer au déploiement des solutions énergétiques renouvelables hybrides, en accompagnant :

  • la mise en œuvre de solutions énergétiques hybrides comprenant de l’autoproduction issues d’énergies renouvelables électriques ou thermiques,
  • la mise en place de moyens de stockage,
  • la mise en place d’outils de gestion optimisée.

Ces outils ont pour objectif de limiter la demande d’énergie de leur activité ou de leur site, de répondre aux appels de puissance et de faire face à l’augmentation des prix des énergies.

👉Trois types de dépenses peuvent faire l’objet d’un soutien financier :

  • des études de faisabilités et de bilan carbone (de 50% jusqu’à 70% de dépenses éligibles),
  • Investissements (30 à 65% des dépenses éligibles),
  • campagnes de mesures (50%).

👉L’appel à projets s’adresse aux maîtres d’ouvrage publics et privés dont l’utilisation de moyens de production d’EnR, de stockage et de gestion de ces ensembles se justifie dans leur activité de la façon suivante :

  • utilisation sur la plus grande partie de la journée (24h) ou de l’année,
  • réponse à des appels de puissance,
  • couverture des besoins énergétiques,
  • baisse des coûts d’énergie.

Retrouvez l’ensemble des critères de sélection dans le cahier des charges.

🔜Le dossier est à envoyer à l’adresse : ariane.riffaud@nouvelle-aquitaine.fr

La date limite pour le dépôt des dossiers est le 📅 30 avril 2024.

En savoir plus →


Journées Portes Ouvertes UPPA Tech

L’UPPA Tech, centre de services instrumental de l’université de Pau et des Pays de l’Adour ouvre ses portes !

Deux rendez-vous vous sont proposés, le 📅 10 et le 17 novembre prochains à 📍Anglet et Pau. Plusieurs parcours de visites sont prévus dans les domaines de l’énergie, de l’environnement, des matériaux, du bâtiment.

🗒️AU PROGRAMME

📅10 novembre à 📍 l’ISALAB Anglet

1- Bâtiment : les nouveaux matériaux de construction.

2- Transition énergétique et réponse au dérèglement climatique : stockage des gaz H2, CO2.

3- Enjeux environnementaux : dans les effets du dérèglement climatique (qualité des eaux, érosion côtière).

📅 17 novembre à 📍 l’IPREM à Pau

1- Les Matériaux avancés : biosourcing, durabilité, biomimétisme.

2- Perspectives des ressources en eau : quantité et qualité.

3- Transition énergétique : stockage des gaz (CO2, H2, Géothermie).

4-  Gestion de l’énergie : mobilité & bâtiment (batteries, chaleur).

5- Agroalimentaire : qualité et traçabilité.

6- Les procédés électriques appliqués au secteur de l’énergie et de l’environnement.

 

🖊️ Pour s’inscrire, cliquez-ici

CONTACT

Hervé GARRAUD

📞 Tél : 05-59-40-79-17 – Port : 06-59-33-10-62

📧herve.garraud@univ-pau.fr


Retour sur l'atelier de rencontre des biotechnologies industrielles

Le 20 septembre dernier s’est tenu la première rencontre des acteurs des biotechnologies industrielles en Nouvelle-Aquitaine.

Cet atelier, organisé par ACD Nouvelle-Aquitaine, fait suite à l’étude menée en 2022 sur les acteurs régionaux de la chaîne de valeur ds biotechnologies, et sa restitution qui avait mis en avant une volonté des acteurs du territoire de se réunir.

Ce premier évènement a rassemblé 20 personnes pour échanger en détails sur deux enjeux qui étaient apparus comme prioritaires dans les conclusions de l’étude :

  • les besoins en recrutement et en formation : la Région possède plusieurs structures de formation, répertoriées dans la cartographie zoom ;
  • les enjeux de scale-up des projets. Les discussions ont pu mettre en avant des offres qui commencent à se développer en Nouvelle-Aquitaine et qui seront approfondies lors des futures rencontres

L’après-midi s’est poursuivi par la visite des locaux de Pierre Guérin, entreprise figurant parmi les leaders mondiaux des fabricants d’outils pour les biotechnologies industrielles. Basée à Niort, cette visite a permis aux participants de découvrir en détail les processus de fabrication des fermenteurs et autres outils permettant la production de produits et intermédiaires via des biotechnologies industrielles.

Nous remercions vivement l’équipe de Pierre Guérin pour leur superbe accueil, leur disponibilité et enthousiasme qui nous ont permis de mieux comprendre leur activité.

L’équipe d’ACD remercie par ailleurs l’ensemble des participants et réfléchit à la poursuite de ces ateliers. RDV très prochainement !


Découvrez The hub,
la nouvelle plateforme collaborative de l’Université de Bordeaux

ACD Nouvelle-Aquitaine et l’université de Bordeaux entretiennent des rapports privilégiés depuis de nombreuses années, qui s’expriment à travers des collaborations diverses et participations à des ateliers sur différentes thématiques, en particulier le biosourcé et le recyclage.

👉 Dans une volonté de renforcer ce lien avec les acteurs socio-économiques, notamment de la filière chimie-matériaux, très présente au sein de l’institution, l’université de Bordeaux s’est dotée d’un outil de matchmaking permettant aux acteurs socio-économiques et citoyens d’interagir et collaborer pour imaginer et développer de nouveaux produits et usages : The hub. 💻

Cette initiative va dans le sens des efforts du développement d’une recherche responsable et de l’accélération des innovations au bénéfice de l’homme et de son environnement.

🎯Cette plateforme collaborative, structurée en thématiques, a pour objectif de donner accès à l’ensemble des ressources universitaires : expertises scientifiques de haut niveau, technologies ou innovations de pointe, équipements spécifiques, structures et espaces adaptés.

The hub est donc une vitrine intelligente ouverte sur un catalogue de contenus et de services, une marque dédiée à l’innovation, à l’entrepreneuriat et de façon générale à l’ouverture du campus au monde socio-économique.

👉The hub s’adresse à tout type d’acteur qui veut se développer, trouver des opportunités, des collaborateurs, un living lab, proposer un projet.

✅Un besoin ou un projet ? The hub vous aide à trouver la bonne réponse.


Appel à Projet - Technologies et vecteurs énergétiques innovants

L’Appel à Projet Région 2023-2024 dédié aux « Technologies et vecteurs énergétiques innovants » est toujours ouvert !

Ce dispositif vise principalement l’accompagnement de 3 grandes familles de projets :

➡️Captage, valorisation directe ou indirecte (via transformation) du CO2 biogénique (voir C02 fossile ou minéral Fatal ). Une attention particulière sera apportée aux usages séquestrant du C02 (exemple : fabrication du ciment, durcissement des betons, fabrication de matériaux carbonatés, production de polymères plastiques biosources ou molécules de base de la chimie…) ou générant une substitution de produits pétroliers (cas des electro-fuels) etc…

➡️Production et utilisation de syngaz (auprès des industriels régionaux),  ou de méthane de synthèse (injection dans réseaux gaz ou usage en Bio-GNL routier ou maritime) par pyro-gazéification ou power to gaz (méthanation)

➡️Production via différentes briques technologiques et usage régional de biocarburants 2G et E-carburants pour les mobilités routière et aérienne, voire maritime (navires identifiés depuis les ports de RNA). Un usage de ces molécules sera considéré comme prioritaire (retombées locales).

➡️ Autres à proposer : en cohérence selon cibles de l’AAP

Il est à noter que ce dispositif ne concerne pas « l’hydrogène mobilité » qui rentre dans un autre dispositif spécifique.

Cet appel à projets a pour objectif de faciliter la mise en place, sur l’ensemble du territoire régional, de sites de développement de nouvelles technologies pour les énergies renouvelables, issues de la R&D :

→ premiers sites industriels (à taille réelle de production)

→ plateformes de démonstration pour les briques technologiques ciblées (prototype pré-industrialisé, échelle réduite).

Pour les projets en phase de recherche et développement (TRL < 6) (stade laboratoire) ou des phases d’essais sur pilote à petite échelle (donc durée éphémère des équipements), la Région dispose d’autres outils d’accompagnement. Vous pouvez contacter ACD Nouvelle-Aquitaine à ce sujet : Elodie LACASSAGNE, Responsable Innovation / e.lacassagne@acd-na.fr.

Cet appel est ouvert jusqu’au 🗓️31/12/24, les dossiers sont attendus au fil de l’eau.

En savoir plus →


Retour sur la journée technique : Quelles innovations dans les technologies d’encapsulation ?

La journée technique autour de l’encapsulation a eu lieu 📅mardi 26 septembre à 📍Bruges (Maison de l’Industrie). Plus de soixante personnes sont venues assister aux différentes conférences de la journée organisée par ACD Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec Cosmetic Valley et Agri Sud-Ouest Innovation.

👉 Les acteurs académiques technologiques et industriels qui utilisent des approches d’encapsulation ou de libération contrôlée et prolongée y ont présenté leurs recherches ou projets industriels toujours dans l’objectif de dégager de nouvelles pistes d’innovation et de collaboration.

La matinée a commencé avec une introduction sur les systèmes d’encapsulation notamment à base de polymères, présentée par Sébastien Lecommandoux du LCPO. Puis Arnaud Picot de chez Capsulae a abordé les technologies d’encapsulation utilisées industriellement. Par la suite, Véronique Schmitt du CRPP a expliqué l’élaboration des capsules polymères à partir d’émulsions.

Après une courte pause, on s’est intéressés aux actifs dans des liposomes et ses applications grâce à l’intervention du CBMN. Puis Laurent Billon de l’IPREM a évoqué les micro-gels bio-inspirés.

En fin de matinée, une table ronde a porté sur l’intérêt et les besoins en encapsulation des industriels. Les intervenants des entreprises PolymerExpert, Unikalo et Safran étaient présents pour faire part de leurs expériences.  🥼

L’après-midi s’est en particulier intéressé à des exemples d’application avec des interventions de la filière cosmétiques (Biosynthis), la filière emballages (Seve the planet), des interventions autour des solutions bio-contrôle (LCPO, Kapsera, M2I) et des exemples concrets autour des matériaux (IRCER, TECNALIA, LaSIE).

Nous avons pu constater que l’encapsulation représente des belles opportunités d’innovation et de transfert de technologies entre les filières. Il y a un intérêt spécifique pour des solutions bio-sourcées et/ou biodégradable voire biocompatible pour les filières comme la santé humaine et animale, les cosmétiques ou les biosolutions. La filière des matériaux sera probablement un domaine ou les innovations permettront des progrès dans la fonctionnalisation, par exemple autour des concepts d’auto-réparation très séduisants. Les coûts peuvent représenter un frein et nécessitent les bons choix aussi en regard du scale-up. Dans certains cas l’encapsulation et la libération dans la durée permettent d’économiser de la quantité de principe actif nécessaire et représentent ainsi des solutions plus durables et parfois même plus économiques.

🙏Merci à tous les intervenants, partenaires et participants à cette journée technique riche en informations !


Retour sur la rencontre Mini NéoBusiness « Emballages : le réflexe des alternatives durables »

Le 📅 29 juin 2023, la rencontre (mini) NéoBusiness « Emballages : le réflexe des alternatives durables » réunissait 125 participants au 📍 BioPôle de Léa Nature, à La Rochelle.

Ce (mini) NéoBusiness était organisé par ADI Nouvelle-Aquitaine dans les locaux de LÉA NATURE avec ACD Nouvelle-AquitaineAgri Sud-Ouest Innovation, Allis-NA, Atlanpack, Cosmetic Valley, CRITT Agroalimentaire et Soltena.

Avec les évolutions de nos modes de vie et du parcours des produits entre les lieux de production et de consommation, l’utilisation de l’emballage est en progression. Or leur utilisation induit inexorablement de nombreux déchets impactant fortement l’environnement.
Cependant, de par ses fonctions (conserver, protéger, faciliter le transport, informer, exprimer les valeurs d’une marque, etc…), il est aujourd’hui difficile de s’en passer. Avec la loi AGEC promulguée en février 2020, le gouvernement donne une vision de l’emballage dans les années à venir, en axant les actions sur la diminution des emballages plastique et sur le développement des emballages réutilisables ou recyclables et recyclés. Dans cette même dynamique, avec l’adoption du plan « Zéro pollution plastique » 2023-2028, la Région Nouvelle-Aquitaine a notamment pour ambition d’accompagner les porteurs de projets sur les solutions de substitutions.

Pour répondre à ces enjeux, les entreprises de l’emballage de la santé, de la cosmétique et de l’agroalimentaire, doivent innover et travailler avec leurs clients pour mieux saisir la fonction de l’emballage au regard du produit et de proposer des alternatives possibles.

La rencontre, qui a rassemblé plus de 120 personnes, était destinée aux entreprises néo-aquitaines de ces filières, pour les accompagner dans cette transition environnementale, en identifiant les enjeux actuels, les freins et leviers relatifs à une approche durable de l’emballage.
La matinée était organisée autour de tables rondes, explorant tout d’abord l’angle du matériau et de la circularité puis dans un second temps abordant l’innovation par l’usage, et d’une série pitchs (dont le détail est à retrouver ici). L’après-midi a été l’occasion de développer les contacts autour de 85 rendez-vous B2B et de nombreux échanges informels !

Retrouver le résumé de la journée en image 👇

👏 Merci à ADI Nouvelle-Aquitaine pour l’organisation de cet évènement ainsi qu’à l’ensemble des co-organisateurs et des participants !