Retour sur ACHEMA, le salon mondial des procédés industriels à Francfort

ACHEMA – Du 10 au 14 juin 2024 (Allemagne)

Retour sur les moments forts de l’édition 2024 du salon mondial ACHEMA à Francfort, avec la Région et CCI Nouvelle Aquitaine ! 🚀 

👉 La délégation de la Team Naqui, menée par ACD Nouvelle Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine et CCI International, était présente sur le stand du Hessen Trade & Invest GmbH durant les cinq jours de salon. Au programme, la découverte d’initiatives innovantes et l’importance de la durabilité dans le domaine des procédés industriels.

👉ACD Nouvelle Aquitaine était présent aux côtés des entreprises néo-aquitaines exposantes Chemparc, Alpha Chitin et W Platform et a accompagné la visite d’Immunrise !  L’opportunité d’échanger avec de nouveaux acteurs et de renforcer les liens entre les régions pour d’éventuels projets communs à l’international.

🏭 Pendant ces quelques jours, des visites ont été organisées. Notamment celle du Industriepark Höchst grâce à Sanofi, site industriel impressionnant regroupant 90 entreprises de la chimie et de la pharma. L’occasion de rencontrer les équipes de Infraserv GmbH & Co. Höchst KG et DECHEMA !

💡 Une semaine riche en échanges et partage pour nos entreprises régionales lors de cet événement international !

Merci à nos partenaires, et à toutes les personnes venues nous rencontrer lors de ce salon ! Ainsi qu’à tous les organisateurs de cette édition 2024. 🙏

ACHEMA vous donne rendez-vous en 2027 !

En savoir plus


Appel à Projet - Technologies et vecteurs énergétiques innovants

La Région Nouvelle-Aquitaine lance l’appel à projets « Technologies et vecteurs énergétiques innovants » qui vise à promouvoir et à accompagner de nouvelles technologies et/ou de nouveaux vecteurs énergétiques, et leurs usages. L’accent est mis en particulier sur les gaz verts de synthèse et les carburants renouvelables de 2ème et 3ème générations destinés au transport routier, maritime ou aéronautique.

🎯 Cet appel à projets a pour objectif de faciliter la mise en place, sur l’ensemble du territoire régional, de sites de développement de nouvelles technologies pour les énergies renouvelables, issues de la R&D :

  • Premiers sites industriels (à taille réelle de production),
  • Plateformes de démonstration pour les briques technologiques ciblées (prototype pré-industrialisé, échelle réduite).

La finalité étant la production d’énergies renouvelables, les intrants solides, liquides ou gazeux ciblés devront être très majoritairement d’origine renouvelable ou biosourcée.

Dans ce cadre, la Région souhaite développer principalement 3 grandes familles de projets innovants :

➡️ La production et les usages des gaz « verts »

➡️ La production et l’usage de carburants de 2ème et 3èmes générations pour la mobilité propre routière, aéronautique ou maritime, notamment l’éthanol ou le méthanol renouvelables 2G

➡️ Le captage durable et la valorisation économique du CO₂ fatal ou du bioCO₂, afin de contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Date de fin de publication : 31 décembre 2024

Accédez au règlement : https://acd-na.fr/wp-content/uploads/2024/05/reglement_AAPtechnologies_vecteurs_innovants_VF_-2023-2024.pdf

En savoir plus : https://acd-na.fr/wp-content/uploads/2024/05/Resume-presentation-AAP-dans-le-guide-des-aides-2023-2024.pdf

Pour les projets en phase de recherche et développement (TRL < 6) (stade laboratoire) ou des phases d’essais sur pilote à petite échelle (donc durée éphémère des équipements), la Région dispose d’autres outils d’accompagnement. Vous pouvez contacter ACD Nouvelle-Aquitaine à ce sujet : Elodie LACASSAGNE, Responsable Innovation / e.lacassagne@acd-na.fr.

L’aide de la Région NA →


Retour sur l'Assemblée Générale 2024 d'ACD Nouvelle-Aquitaine

Assemblée Générale 2024 d’ACD Nouvelle-Aquitaine, à Innogaronne (Bassens)

Ce mardi 28 mai se tenait l’Assemblée Générale d’ACD Nouvelle-Aquitaine, à Bassens. C’est le site Innogaronne de Bordeaux Métropole, qui a accueilli l’événement cette année. Au total, quarante personnes étaient présentes.

L’accueil des participants s’est déroulé autour d’un cocktail déjeunatoire, offrant un moment d’échanges et de rencontres entre les membres de la filière Chimie et matériaux.

À 14h30, Jean-Philippe Ricard, notre président, a ouvert officiellement l’Assemblée ! Après le visionnage d’une vidéo récapitulative de l’année 2023, les membres de l’équipe d’ACD ont abordé le plan d’actions 2024 mais aussi tous les sujets liés à l’activité passée et future des différentes missions. S’en est suivi la présentation du rapport financier 2023.

La Région Nouvelle Aquitaine a ensuite présenté la nouvelle étude statistique de la filière Chimie & matériaux en Nouvelle-Aquitaine.

Andréa Brouille, Première Vice-Présidente de la Région Nouvelle-Aquitaine a enfin conclu l’après-midi et renouvelant le soutien de la Région auprès de la filière chimie et matériaux.

Merci à tous les participants pour leur présence et engagement ! Merci également à tous nos partenaires !

ACD Nouvelle-Aquitaine vous donne rendez-vous en 2025 !

⬇️⬇️ Visionnez la vidéo de l’année 2023 en cliquant ci-dessous


Retour sur l'édition 2024 du JEC WORLD, salon mondial des composites

👉 Le salon a rassemblé plus de 43500 personnes pour 100 pays représentés avec 1300 exposants.

ACD Nouvelle-Aquitaine a une nouvelle fois organisé et animé le stand collectif de la Nouvelle-Aquitaine. Pour cette édition, 9 entreprises constituaient la team Naqui :

🏭 D’autres entreprises régionales étaient présentes sur le salon, notamment sur le stand collectif du Cluster Composites.

📄 Au programme de ce salon, innovation, business et échanges pour tous les marchés, aéronautique, automobile, construction, défense, médical… A noter également la montée en puissance du recyclage des composites.

🚀 Cette édition a été un succès pour les participants avec de nombreux rendez-vous !

Retour en image sur cette édition :


BioTC NA
le centre de biotechnologies de l'ENSTBB

BioTC NA, le centre de biotechnologies de l’ENSTBB poursuit son développement !

Lancé en 2022, le centre de transfert BioTC NA propose ses compétences recherches aux industriels et aux acteurs académiques : de la conception des systèmes d’expression au stade prépilote, BioTC NA couvre l’ensemble des expertises de bioproduction.

Fort de son expertise dans la production de protéines recombinantes, BioTC NA a développé son activité autour de la production de molécules d’intérêt thérapeutiques en culture mammalienne ou microbienne, ainsi que sur l’expertise biofilms. Le centre propose notamment ses services de développement et d’optimisation de procédés de production et de purification de la molécule d’intérêt (dont les protéines), à l’échelle laboratoire.  L’expertise du centre est complétée par celle des enseignants-chercheurs de l’ENSTBB-Bordeaux INP, permettant de développer des protocoles d’étude répondant aux besoins de la filière.

Initié autour de projets liées aux biotechnologies pour la santé, les services du centre sont proposés à l’ensemble du domaine des biotechnologies, dont les biotechnologies industrielles, en fort développement au sein de la filière chimie et matériaux.

Le développement du centre de biotechnologie a été notamment soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine et ALLIS-NA. L’ADERA assure la gestion administrative, juridique et financière de BioTC NA.

🤝 L’offre de prestation est adaptable à la demande et peut également faire l’objet de collaboration.

Si vous êtes susceptible d’être intéressé, contactez :

👉 La responsable scientifique : Dr Charlotte Cabanne / Charlotte.cabanne@bordeaux-inp.fr

Source : https://sbm.u-bordeaux.fr/actualites/biotc-na-le-centre-de-biotechnologie-de-lenstbb-bordeaux-inp

Crédit photo : Université de Bordeaux


L'Association des Centres de Transfert en Nouvelle-Aquitaine

ACTENA, la nouvelle association des centres de transferts en Nouvelle-Aquitaine.

Le 19 mars dernier a marqué la création d’ACTENA, l’Association des Centres de Transfert en Nouvelle-Aquitaine, qui vise à fédérer 25 centres de transfert néo-aquitains issus de divers secteurs d’activité. Les centres de transfert font le lien entre le monde académique et industriel, chacun possédant ses spécificités, son écosystème. Ils ont pour rôle de valoriser les résultats issus de la recherche pour les porter à maturation et développer des solutions innovantes qui pourront être utilisées dans des secteurs aussi variés que la santé, l’environnement, l’industrie, le numérique, le bâtiment ou encore l’innovation sociale.

Parmi ces 25 acteurs, 12 sont pleinement intégrés à notre filière chimie et matériaux, 5 en lien avec l’essor du biosourcé et 4 correspondent à des marchés de la filière. Ces chiffres illustrent l’importance des centres de transfert pour notre domaine d’activité.

ACTENA représente le moyen de défendre des intérêts communs et l’opportunité pour ses membres de collaborer au service des entreprises régionales. Ce nouvel espace collectif favorisera les échanges entre les centres de transferts à travers des réunions régulières. L’objectif est de pouvoir mener des travaux communs afin de fournir une offre complète aux industriels.

Ces acteurs sont également en lien direct avec la Région Nouvelle-Aquitaine, qui est engagée dans une démarche d’excellence des centres de transferts. L’association permettra de discuter d’une seule voix avec les membres du Conseil régional, facilitant ainsi la communication avec les équipes techniques.

Le but premier d’ACTENA est de fédérer et pérenniser les centres de transfert afin de continuer à innover au travers du transfert de technologies et de la recherche scientifique.

ACTENA se réunira le 1er juillet prochain à Cap Sciences afin de présenter sa feuille de route aux membres de l’association.

Source : https://www.placeco.fr/nouvelle-aquitaine/ecosysteme/article/valorisation-de-la-recherche-pourquoi-les-centres-de-transfert-regionaux-creent-actena-4833

Crédit photo : ALPhANOV


Acteurs néo-aquitains proposants des analyses pour la filière chimie et matériaux

ACD Nouvelle-Aquitaine propose, en lien avec la Région Nouvelle-Aquitaine et ses partenaires, des cartographies recensant les acteurs de la filière chimie et matériaux en Nouvelle-Aquitaine.

ACD prévoit de créer une cartographie détaillée des acteurs spécialisés dans les techniques d’analyses issus de la filière chimie et matériaux. Cette initiative vise à recenser les acteurs privés ou publics de la région Nouvelle-Aquitaine qui proposent des services d’analyses de laboratoire à destination de l’un des quatre domaines composant notre filière : l’industrie chimique, le secteur de la plasturgie, des élastomères et des matériaux composites, le secteur du papier, du carton et des panneaux de bois et les matériaux céramiques.

Pour consulter nos cartographies existantes de la filière chimie et matériaux, veuillez cliquez ici

En 2024, ACD Nouvelle-Aquitaine lancera également une série de webinaires dédiés aux techniques d’analyses. Ces webinaires vont adresser différents besoins industriels comme la caractérisation de la composition ou de la surface, le comportement ou vieillissement d’un matériau, la recherche de polluants/d’impuretés, etc…

Afin d’identifier les structures d’analyses et de trouver des intervenants pour notre série de webinaires, nous vous invitons à répondre à quelques questions ! Merci pour votre participation.

Pour participer au sondage, cliquez ici

Pour toute question, contactez Jutta Umbhauer


Retour sur notre Assemblée générale du 28 juin 2022

L’Assemblée Générale 2022 d’ACD Nouvelle-Aquitaine s’est tenue le 28 juin 2022 au Grand Port Maritime de Bordeaux.

Nous avons eu l’honneur de recevoir Mme Andrea Brouille, 1ère Vice-Présidente de la Région Nouvelle-Aquitaine, en charge du Développement économique, de l’Innovation et de l’Accompagnement de la RSE des entreprises à l’occasion de cette assemblée.

L’ensemble des participants ont pu découvrir le bilan de l’année 2021 et le plan d’actions 2022 sur l’ensemble des activités du cluster : animation de filière Chimie et Matériaux, Innovation, Expertise SSE et Formation.

Michel Le Van Kiem a ensuite présenté la stratégie GreenPHysics, qui ambitionne de faire du port de Bordeaux l’un des premiers complexes industrialo-portuaires bas carbone en Europe et contribuer à faire émerger en Nouvelle Aquitaine l’un des 7 bassins d’hydrogène renouvelable en France, a été partagée et expliquée.
La chimie verte, l’écologie industrielle et les ressources locales constituent les piliers de la stratégie de développement du GPMB qui accueille déjà de nouveaux procédés décarbonés comme la production de carburants de synthèse.

La journée s’est poursuivie par la découverte du Grand Port Maritime de Bordeaux, puis des sites industriels de Foresa France et de Michelin-Simorep.

Un grand merci au port et aux sites industriels pour leur accueil et leur disponibilité !


Le secteur chimie et matériaux en nouvelle-aquitaine

L’INSEE a publié en 2017 un rapport sur le secteur chimie et matériaux en Nouvelle-Aquitaine:

En 2013, le secteur de la chimie et des matériaux en Nouvelle-Aquitaine compte 2 200 établissements et emploie 31 000 salariés. Très hétérogène, il regroupe les entreprises du papier et du carton, l’industrie chimique au sens large (hormis les produits pharmaceutiques) ainsi que celles des matériaux avancés (plasturgie, composites, matériaux de haute performance). Il est élargi au verre, à la céramique et aux matériaux de construction.

Pour télécharger le dossier, cliquez ici